Connexion

  1. Accueil
  2. >
  3. Pathologies
  4. >
  5. Malformations ORL et cervico-faciales
  6. >
  7. Palmures et sténoses du larynx

Palmures et sténoses du larynx


 

Les palmures glottiques et les sténoses sous-glottiques congénitales sont des malformations rares du larynx, présentes à la naissance, caractérisées par un rétrécissement de la voie respiratoire, situé soit au niveau des cordes vocales (palmures glottiques) soit sous les cordes vocales (sténoses sous-glottiques).

22 larynx normal endoCrédit : Cassandra Vion

 

Vue endoscopique du larynx 

22 palmure endoCrédit : Cassandra Vion

 

Vue endoscopique du larynx montrant la palmure laryngée ave le rétrécissement de la voie respiratoire au niveau des cordes vocales

22 palmure profilCrédit : Cassandra Vion

 

Vue axiale du larynx montrant la palmure laryngée avec le rétrécissement de la voie respiratoire au niveau des cordes vocales

22 larynx normal endoCrédit : Cassandra Vion

 

Vue endoscopique du larynx 

22 sténose endoCrédit : Cassandra Vion

 

Vue endoscopique du larynx montrant la sténose sous-glottique avec

un rétrécissement localisé sous les cordes vocales

22 sténose profilCrédit : Cassandra Vion

 

Vue axiale du larynx montrant la sténose sous-glottique avec

un rétrécissement localisé sous les cordes vocales

Dans certains cas, ces deux malformations peuvent être associées.

Les palmures glottiques et les sténoses sous-glottiques peuvent être isolées ou associées à d’autres malformations d’organes dans le cadre de syndromes par exemple.

Le rétrécissement de la voie respiratoire peut selon son importance provoquer une gêne respiratoire plus ou moins forte : d’un bruit accompagnant l’inspiration de l’air (stridor) à une gêne majeure pour respirer. Cette dernière pouvant induire des difficultés pour manger, des troubles de la croissance ou des malaises.

Les palmures impactant les cordes vocales provoquent une modification de la voix qui peut être complètement absente dans les formes étendues.


 

Laryngoplastie d'interposition postérieure

 

Dans certains cas de rétrécissement du calibre des voies aériennes, dû à une paralysie des cordes vocales ou à une sténose laryngée sous-glottique, une laryngoplastie est indiquée. Il s’agit d’augmenter le calibre du larynx par une greffe de cartilage, dans ce cas, postérieure. Une fois que le larynx est cicatrisé et que le calibre augmenté est stable, il sera possible de faire des tests de décanulation de la trachéotomie.


Illustrations réalisées par Cassandra Vion, illustratrice scientifique et médicale www.cassandravion.com. Droits cédés exclusivement pour le site internet de la Filière de Santé Maladies Rares de la Tête, du Cou et des Dents (TETECOU) et de ceux de ses centres de référence (CRANIOST, MAFACE, MALO, SPRATON) qu’il héberge