Connexion

  1. Accueil
  2. >
  3. Recherche
  4. >
  5. Définitions

 

Quelques définitions


 

La recherche scientifique est regroupée en différentes catégories, chacunes ayant un but bien particulier.

 

- Recherche fondamentale

Elle consiste à réaliser des travaux expérimentaux ou théoriques permettant de comprendre les différentes fonctions et mécanismes du corps humains. Les études peuvent se faire à différents niveaux :

- embryonnaire,

- moléculaire,

- cellulaire,

- organe,

 

- Recherche translationnelle : 

Passerelle entre la recherche fondamentale et la recherche clinique, elle a pour but de transformer les découvertes scientifiques en recherche clinique afin d’améliorer la santé des individus et des populations ainsi que la prise en charge des patients.

 

- Recherche appliquée

Elle a pour but soit de discerner les applications possibles des résultats d'une recherche fondamentale, soit de trouver de nouvelles techniques afin d'atteindre un objectif précis. La recherche appliquée permet donc la mise en forme des idées.

 

- Recherche clinique

Effectuée chez l'être humain, la recherche clinique s'interesse aux nouvelles techniques de prise en charge (nouveau type d'intervention chirurgicale, nouvel examen biologique, etc) ou aux nouveaux médicaments. Ces nouvelles découvertes sont soumises en laboratoire à différentes études afin de tester leur efficacité clinique, mais aussi la tolérance du patient.  On parle de recherche préclinique. Par la suite, ces techniques ou traitements sont évalués sous certaines conditions et selon différentes phases chez l'Homme. Il s'agit de la recherche clinique.

 

- Recherche épidémiologique :  

L’épidémiologie est une discipline scientifique permettant l’étude de la distribution des maladies et d’évènements dans la population humaine, de leur facteurs de risques, avec comme but la prévention des maladies. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) la définit en 1968 comme « une étude de la distribution des maladies et des invalidités dans les populations humaines, ainsi que des influences qui déterminent cette distribution ».

 

Les études épidémiologiques peuvent avoir divers objectifs:

- Surveiller un état de santé pour détecter une épidémie, identifier une nouvelle maladie, décrire les risques auxquels est exposée une population dans un environnement donné,

- Rechercher les causes des affections,

- Évaluer l’importance d’un problème,

- Formuler des hypothèses et les vérifier,

- Évaluer les soins (techniques diagnostiques et de dépistage, traitement, programmes de santé publique),

- Évaluer les progrès grâce à la chute de la mortalité ou de la morbidité.

 

Ces études sont également de différents types :

- L’épidémiologie descriptive : elle permet de décrire un phénomène de santé dans une population donnée en fonction de ses caractéristiques (les classes sociales, l'âge, le sexe...) et de paramètres spatio-temporels. Elle est nécessaire pour évaluer des besoins, mesurer l’importance d’un problème de santé et soulever des hypothèses étiologiques (facteurs de risque de survenue de cette maladie).

- L’épidémiologie analytique ou étiologique : Elle a pour but de mettre en évidence les causes des maladies ainsi que les facteurs ou marqueurs de risques influençant leurs survenues au sein d’une population. La connaissance de ces facteurs permet dans certains cas d'enrayer ou de prévenir la maladie. Une enquête étiologique a pour finalité de comparer plusieurs groupes entre eux tels que des malades et des non-malades ou selon l’exposition à un ou plusieurs facteurs de risques.

- L’épidémiologie évaluative : Les enquêtes évaluatives permettent d'apprécier dans quelle mesure les interventions ont permis d’atteindre les objectifs prévus: guérison ou prévention d’une maladie, confort du malade.